Application pour patients

mySCQM

Quel a été l’effet du nouveau médicament? Quel dosage a permis de réduire l’activité de la maladie et dans quelle mesure? Il est généralement difficile de répondre avec précision à ce genre de questions après coup. Très souvent, les examens de contrôle effectués régulièrement chez le rhumatologue ne permettent de dresser qu’un tableau approximatif de l’évolution de la maladie. Pour pouvoir mieux corréler le succès d’un traitement médicamenteux et la prise du médicament, une saisie plus fréquente des données que celle permise dans le cadre des consultations trimestrielles ou semestrielles est nécessaire.

FAQ

Comment puis-je avoir accès à l’application mySCQM?
Vous souhaitez utiliser l’application patient «iDialog monthly»? Adressez-vous à votre rhumatologue ou directement à SCQM.

A quelle fréquence puis-je saisir des informations dans mySCQM?
Chaque mois, vous recevez un SMS vous rappelant de saisir vos données. Si vous souhaitez suivre plus précisément l’activité de votre maladie et vos prises de médicaments entre ces rappels mensuels, vous pouvez cliquer à tout moment sur le lien dans le SMS.

Combien de temps faut-il pour saisir les données?
La saisie des données prend environ 3 minutes.

L’application mySCQM remplace-t-elle les questionnaires SCQM réguliers?
Non, mySCQM ne remplace pas les questionnaires réguliers. mySCQM vous permet de documenter l’activité de votre maladie et vos prises de médicaments entre deux consultations médicales. Les questionnaires SCQM complétés lors de votre visite chez le rhumatologue sont plus détaillés que le questionnaire mySCQM et vous donnent, ainsi qu’à votre médecin, une image contrastée de votre état de santé.

Où et comment puis-je voir les données saisies?
mySCQM Chaque mois, un SMS de mySCQM vous rappelle d’entrer vos données. mySCQM vous montre la courbe d’activité de votre maladie. Par ailleurs, votre rhumatologue et vous pouvez consulter l’ensemble des données que vous entrez sur mySCQM dans le graphique feedback SCQM. Vous pouvez utiliser un identifiant SCQM pour avoir accès à vos données (SCQM + mySCQM) à tout moment.

L’application mySCQM signale-t-elle à mon rhumatologue une poussée de ma maladie?
Non, votre rhumatologue n’est pas informé par mySCQM. mySCQM permet seulement de documenter les informations sur votre maladie rhumatismale. mySCQM ne donne ni avertissement ni recommandation, que ce soit à vous ou à votre rhumatologue, et ne remplace aucunement une visite chez ce dernier. Pour en savoir plus sur ce point, consultez les conditions d’utilisation.

Qu’en est-il de la protection des données?
mySCQM fait partie de SCQM. Une déclaration de consentement SCQM est également nécessaire pour pouvoir utiliser mySCQM. L’information aux patients SCQM vous informe sur les mesures de protection des données de SCQM.

Pourquoi ne trouve-t-on pas mySCQM sur Apple Store ou Google Store?
mySCQM est une application en ligne. Elle ne peut donc être installée sur votre appareil et doit être consultée depuis votre navigateur. Il vous faut donc une connexion Internet pour pouvoir saisir vos données. Vous ne recevez pas non plus de notifications «push» sur votre téléphone mobile. A la place, mySCQM vous rappelle de saisir vos données en vous envoyant un SMS. Le lien vers les données du questionnaire patient SCQM complété lors de la consultation chez le rhumatologue vous est ensuite envoyé par e-mail.

Quel est l’avis des rhumatologues à propos de mySCQM?
Les rhumatologues recommandent cette application patient. «mySCQM permet une meilleure collaboration entre médecin et patient», écrit par exemple le Dr Adrian Ciurea, «parce que le patient a la possibilité de transmettre des données sur l’activité de sa maladie et sur ses prises de médicaments même entre les consultations».

Was sagen Patienten zur Nutzung von einer Patienten-App zur Datenerfassung zwischen SCQM Visiten?
Im Jahresbericht 2017 berichten zwei Patienten über ihre Erfahrungen.

Les données sont-elles utilisées à des fins de recherche?
Oui, mySCQM fait partie de SCQM et les données recueillies peuvent être utilisées pour la recherche. Les données de l’application sont notamment utilisées pour déterminer si les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) influencent positivement l’évolution de la spondylarthrite ankylosante.