27 févr. 2021

Étude SCQM sur le nouveau coronavirus

Recrutement pour l'étude terminé – Analyse des données

Dans le cadre de l'étude SCQM sur le nouveau coronavirus, vous avez eu la possibilité d'être testé pour une infection antérieure avec le nouveau coronavirus via un test d'anticorps Nous vous informons que le recrutement pour l'étude est terminé. Plus de 1 600 patients SCQM ont participé à l'étude par auto-prélèvement de sang. Nous remercions tous les participants pour leur engagement.

Les échantillons de sang auto-prélevés qui sont arrivés au laboratoire après le 26/02/2021 ne peuvent malheureusement plus être évalués pour des raisons de précision des données. Les échantillons obtenus par prélèvement de sang veineux lors d'une visite chez le médecin seront en principe évalués dans les deux prochains mois.

Nous préparons actuellement l'analyse des données. L'évaluation prendra quelques mois. Dès que les résultats de l'étude seront disponibles, nous les publierons sur notre site Web.




Interprétation des résultats du test de l'étude SCQM sur le nouveau coronavirus

Vous avez participé à l'étude SCQM sur le nouveau coronavirus. Nous vous remercions pour votre participation. Le test d'anticorps que vous avez effectué doit montrer si vous disposez d'anticorps contre le nouveau coronavirus.

Qu'est-ce qu'un anticorps?

Lorsqu'une personne est infectée par le virus, des anticorps sont produits par l'organisme. Les anticorps sont produits pour protéger notre corps des microbes ou des virus. La présence dans votre sang d'anticorps contre le coronavirus peut nous dire si vous avez été infecté, même si vous n'avez eu aucun symptôme. En général, les anticorps peuvent être détectés dans le sang environ trois semaines après l'infection.

Un anticorps protège-t-il contre le virus?

La protection contre le virus signifie que les anticorps sont capables de prévenir toute nouvelle infection par le virus. Il existe plusieurs niveaux de protection. Par exemple :

  • Une personne infectée par le virus de la rougeole ou qui a reçu le vaccin contre la rougeole a pu produire des anticorps. Ces anticorps sont capables de prévenir toute nouvelle infection contre la rougeole et offrent une protection permanente contre une nouvelle infection. On parle alors d'immunité contre la rougeole.
  • Une personne infectée par le VIH (le virus qui cause le SIDA) produit des anticorps. Ces anticorps sont incapables d'éradiquer la maladie. La personne n'est pas protégée contre une seconde infection. Il n'y a alors aucune immunité protectrice contre le VIH.

Qu'en est-il des anticorps contre le nouveau coronavirus?

La plupart des personnes qui ont été infectées par le coronavirus produisent des anticorps et se remettent de la maladie. À ce jour, cependant, nous ne sommes pas en mesure de savoir si la présence d'anticorps crée une immunité contre la maladie et si ces derniers offrent une protection durable contre une réinfection. La durée de vie des anticorps contre le nouveau coronavirus et la durée de protection sont inconnues. Des études sont actuellement en cours pour déterminer l'efficacité des anticorps contre le nouveau coronavirus et la durée de protection.

Résultat négatif

Un résultat négatif signifie qu'aucun anticorps n'a été détecté dans votre sang. Cela indique que vous n'avez pas été infecté par le nouveau coronavirus. Cependant, il se peut aussi que trop peu de temps se soit écoulé depuis l'infection pour que les anticorps puissent être détectés ou que l'infection remonte à trop longtemps et que les anticorps ne soient plus détectables.

Résultat positif

Un résultat positif indique qu'une infection par le nouveau coronavirus (avec ou sans symptômes) s'est produite. Cependant, il est possible que le test détecte par erreur des anticorps alors qu'aucun n'est présent.

Que devez-vous faire en fonction de votre résultat?

Quel que soit votre résultat, la transmission du virus par contact ou par gouttelettes reste toujours possible. Afin de contribuer à lutter contre cette épidémie, nous vous invitons donc à suivre les instructions de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) concernant le nouveau coronavirus. Celles-ci s'appliquent à l'ensemble de la population, quel que soit le statut infectieux. Vous pouvez retrouver les règles de conduite et d'hygiène en vigueur ici

Si vous présentez des symptômes correspondant à ceux de la Covid-19, parlez-en à votre médecin. Vous pouvez trouver plus d'informations sur le test du nouveau coronavirus ici:

Fiche d'information sur les tests COVID-19 en cours en Suisse

Recommandations pour le diagnostic




Tests d'anticorps pour une infection antérieure avec le nouveau coronavirus

Les personnes atteintes de rhumatismes inflammatoires peuvent aider à élargir les connaissances médicales encore rares sur le nouveau coronavirus (COVID-19 / Sars-CoV-2). La Fondation SCQM mène une étude à ce sujet. Elle doit fournir des réponses à des questions telles que :

  • Les patients atteints d’une maladie rhumatismale inflammatoire présentent-ils un risque plus accru de contamination?
  • Quelle est l'influence des thérapies médicamenteuses sur le risque de contamination et sur l’évolution de la maladie?
  • Quelle est la qualité de la défense immunitaire chez les patients atteints de rhumatisme après une infection par le nouveau coronavirus (« mémoire immunitaire »)?

Afin de pouvoir tenir compte, dans l’étude, des infections par le nouveau coronavirus qui étaient peu symptomatiques ou non symptomatiques, un test gratuit d’anticorps contre le virus sera effectué.

Comment participer?

  • Les personnes atteintes de rhumatisme qui sont inscrites au SCQM et qui utilisent déjà l’application patients « mySCQM » sont invitées à participer via mySCQM (lancement le 5 octobre 2020).
  • Les personnes atteintes de rhumatisme qui sont inscrites au SCQM, mais qui n’ont pas encore utilisé l’application patients « mySCQM » sont invitées à envoyer leur numéro de téléphone portable, nom et prénom à scqm@hin.ch. Vous recevrez un lien par SMS qui vous permettra de vous inscrire au dépistage via l’application patients.

Quel est le processus?

  • Pour participer, inscrivez-vous via le lien qui vous a été envoyé et remplissez un court questionnaire.
  • Une fois votre questionnaire rempli, nous vous enverrons un kit de prélèvement sanguin chez vous.
  • Veuillez prélever l'échantillon de sang à l'aide du « prélèvement sur le doigt » selon les instructions et l'envoyer au laboratoire grâce à la pochette prépayée incluse.
  • Si vous avez besoin d’aide pour le prélèvement sanguin, vous pouvez vous rendre dans les bureaux de la Rheumaliga de Berne, de Zurich et du canton de Vaud, au SCQM ou chez votre rhumatologue.
  • Vous serez informé du résultat du test d’anticorps dans les 6-8 semaines.

En cas de questions, vous pouvez nous contacter par e-mail à scqm@hin.ch ou par téléphone au 043 268 55 78. Nous serons ravis d’y répondre.

Merci beaucoup pour votre soutien!


Soutien financier

L'étude SCQM sur les coronavirus «Risk factors for infection with SARS-CoV-2 and for life-threatening evolution of COVID-19 in patients with autoimmune diseases in Switzerland» est soutenue financièrement par Biogen, Gilead, Novartis, Pfizer et Sanofi. Les sponsors ne peuvent pas influencer le protocole d'étude ou les publications prévues dans le cadre de cette étude.




Analyse par prélèvement de sang pour vérifier toute infection antérieure – pourquoi ?

Le nouveau coronavirus et les maladies rhumatismales

Le nouveau coronavirus Sars-Cov-2 est une préoccupation majeure pour les personnes et la société depuis le début de l'année 2020. Les personnes atteintes de rhumatismes se posent également de nombreuses nouvelles questions. Êtes-vous plus à risque que les autres en cas d'infection par le nouveau coronavirus ? Comment votre système immunitaire réagit-il à l'infection ? Les médicaments contre les rhumatismes sont-ils dangereux ? Jusqu'à présent, il n'existe aucune preuve scientifique ou réponse concluante à la plupart de ces questions.

En mars 2020, le SCQM, en collaboration avec divers chercheurs, a lancé une étude visant à répondre à certaines de ces questions. Un élément essentiel de l'étude est l'examen d'une infection antérieure par le nouveau coronavirus. Il s'agit de recueillir le questionnaire et de prélever des échantillons de sang sur le plus grand nombre possible de personnes souffrant de rhumatismes pour effectuer un "test d'anticorps". Les anticorps spécifiques aux coronavirus dans le sang indiquent une infection antérieure.

Que signifie le test anticorps pour vous personnellement ?

Dans de nombreux cas, la « mémoire » de notre système immunitaire nous offre une protection contre une nouvelle infection par le même agent pathogène, ou un agent très similaire. Le mode d'action des vaccins se base également sur cette mémoire. Le nouveau coronavirus n'étant pas connu depuis très longtemps, nous ne savons pas si et pendant combien de temps une infection antérieure par le nouveau coronavirus nous offre une protection immunitaire contre une infection ultérieure. Des études sont en cours pour examiner cette question. Sur la base des mécanismes du système immunitaire, on suppose qu'une infection antérieure par le nouveau coronavirus offre au moins une protection partielle et/ou temporaire contre une nouvelle infection.

Cependant, les résultats du test doivent être traités avec prudence. En particulier, aucune déclaration fiable sur la protection immunitaire n'est actuellement possible et les mesures de protection recommandées doivent continuer à être respectées.

Votre participation est importante

Ce n'est que si un nombre suffisamment important de patients invités participent et remplissent un questionnaire avec un test d'anticorps optionnel pour une infection antérieure que l'étude pourra fournir des réponses significatives.

Un test d'anticorps pour le nouveau coronavirus est également utile si vous n'avez pas eu de rhume ou de grippe au cours des derniers mois, car une certaine proportion des infections par le nouveau coronavirus impliquent peu de symptômes ou sont asymptomatiques. Nous vous demandons donc de participer à ce dépistage avec ou sans test anticorps, quels que soient vos symptômes antérieurs.

Nous vous remercions pour votre soutien!




Mars 2020

Le SCQM commence immédiatement une étude sur le nouveau coronavirus. Dans ce contexte, les patients sont invités à fournir des informations sur les infections de type grippal via "mySCQM". Les rhumatologues sont invités à enregistrer les maladies COVID-19 dans le SCQM dans le questionnaire sur les problèmes de santé. Vous trouverez de plus amples informations sur l'étude du nouveau coronavirus et sur la manière dont vous pouvez y participer dans notre bulletin d'information destiné aux patients https://mailchi.mp/88d0b46c99ba/scqm-research-mail-3029789 et dans notre bulletin d'information destiné aux médecins https://mailchi.mp/2079b24c1f14/scqm-research-mail-3030525. Merci beaucoup pour votre soutien !